Comment être à l’abri de la surréservation dans les hôtels ?

C’est possible d’éviter la surréservation. Il faut essentiellement prendre en compte le nombre total des chambres qui peuvent se vendre en surcapacité. Il est aussi vivement recommandé de construire une courbe qui définit le nombre prévu d’annulations dans les hôtels qui peuvent s’effectuer au cours d’une journée jusqu’à la date normalement prévue pour l’événement. La réalisation d’une telle courbe peut se faire sur un format Excel. Par ailleurs, si certaines annulations sont anticipées dans le but d’optimiser d’avantage les revenus de l’établissement hôtelier à un haut niveau, il est vivement recommandé de faire intervenir la survente. Elle se fait généralement lorsque la demande est à un niveau très élevé. On appelle également ce genre de phénomène un pic de demande. La survente garantie principalement deux choses : la possibilité d’enregistrer les annulations sur une période de temps assez éloigné d’une part ; d’autre part, les chambres sont vendus à un tarif exorbitant, c’est-à-dire élevé.

Un pic de demande comme il a été mentionné précédemment est effectué sous forme de courbe. Chaque courbe est spécifique et correspond à une date précise de l’année. Elle retrace dont l’ensemble des réservations effectuées au cours d’une journée concernant un événement à venir dans un hôtel.